Vous proposer des locations de couches lavables ne fait pas tout. Il faut aussi faire un décrassage rigoureux. Je vous explique les grandes lignes du processus d’entretien des produits que je vous propose. 

Comme souvent, il n’existe pas une vérité universelle mais c’est celle que j’applique et qui fonctionne pour Loca’toune.

 

La réception des couches

Quand des couches arrivent la première fois sur le circuit de Loca’toune, elles sont divisées en deux catégories. Les neuves, qui partent directement en rodage (assouplissement de la fibre pour la rendre plus absorbante) puis en cycle long avant de passer au sèche linge afin de garder leur douceur le plus longtemps possible. Les occasions quant à elles, sont inspectées pour vérifier les défauts et l’état général de la couche afin de déterminer si elles seront louées, vendues ou données. 

Je choisis minutieusement les couches d’occasion en faisant attention à la routine, le stockage, l’origine de la marque mais surtout le temps d’utilisation. Une couche trop ancienne ne sera utilisable que peu de temps et a de grandes chances d’être abîmée lors des différents décrassages que je pourrai effectuer.

Quand les couches reviennent de location, elles sont triées de la même manière que des couches d’occasion. C’est à dire, qu’elles sont vérifiées une par une, par mes soins, pour vérifier qu’elles sont toujours imperméables et qu’elles ne sont ni trouées ou trop usées pour une nouvelle location. Chaque lot de location est décrassé séparément.

Le décrassage

Une fois que les couches ont été vérifiées, je commence la partie décrassage à proprement parler. Les couches vont être en premier lavées en machine puis vont passer par différentes étapes. 

La première étape consiste à faire un bain à base d’acide citrique pour casser la barrière de calcaire. S’en suit un rinçage essorage en machine si beaucoup de quantité, pour quelques couches, il est fait à la main afin de ne pas faire tourner une machine presque à vide. Après celui-ci, les couches vont être plongées dans un bain à base de percarbonate de soude pendant plusieurs heures et seront mélangées plusieurs fois. 

L’idée est de venir chercher en profondeur, tout résidu de selles, d’urines, ou de lessive d’un précédent utilisateur. Entre chaque bain de percarbonate de soude, les couches sont rincées et essorées en machine. Plusieurs bains sont parfois nécessaire afin d’avoir une eau claire et donc des couches réellement propres. 

Une fois le décrassage terminé, les couches partent en rinçage essorage afin d’éliminer tout reste de percarbonate de soude, puis en cycle long avec une lessive en poudre.

Ce processus de décrassage est également utilisé pour toutes les couches d’occasion qui sont proposées sur la boutique. C’est aussi celui utilisé pour le service de décrassage avec des dosages adaptés afin de ne pas user prématurément vos couches.

Et après ?

Une fois les couches décrassées et détachées elles repartent en stockage pour la prochaine location.

Si les couches ont de petits défauts lié à l’utilisation (une pression en moins, une couture qui a sauté…), elles partent en réparation soit chez le ou la créatrice, soit par mes soins en fonction du type de réparation, afin de limiter l’impact environnemental lié aux transports. 

Si les couches sont encore en bon état mais non louables, elles sont mises en vente à petit prix sur la boutique et je vous informe sur mes différents réseaux sociaux.

Dans le cas où la couche est trop usée pour être vendue, elle sera mise en don pour des associations ou pour les partenaires qui font des ateliers découvertes. 

Les couches qui sont inutilisables même pour des ateliers sont déposées en boite de recyclage après avoir récupéré les petits éléments afin de renvoyer aux différents créateurs lors d’autres retours.